« Une fleur, une vie » est invité à une table-ronde au nouveau Musée de Confluences: Perte de l’enfant qui n’est pas né. Enjeu pour les familles, les collectivités locales et l’état.


Informations pratiques :

Date : 11 et 12 juin 2015
Lieu : Musée des Confluences, Petit Auditorium – 86 Quai Perrache 69002 Lyon

Programme :

Jeudi 11 juin 2015

9h00 – Accueil des participants
9h30 – Introduction Jacques GELIS, historien, professeur émérite, Université Paris VIII-Vincennes-Saint- Denis, Le foetus dans tous ses états.

Session 1 > Vécu familial, engagement et trajectoires
Présidence : Jacques GELIS

Session 2 > Sépultures (inhumation, crémation) et rituels
Présidence : François MICHAUD NERARD, Directeur général, Services Funéraires Ville de Paris.

  • Les nocturnes du jeudi > Perte de l’enfant qui n’est pas né. Enjeu pour les familles, les collectivités locales et l’état
  • Les évolutions démographiques et sanitaires, ainsi que les transformations
    de la structure familiale, font de la naissance un projet, non le fruit du hasard. Dans ce contexte, perdre un bébé est intolérable. Les institutions prennent aujourd’hui en compte l’accompagnement de la mortalité périnatale, après avoir concentré ses efforts sur la réduction de la mortalité infantile.
  • Quelle place occupent ces « enfants sans vie » dans l’espace public et au sein des familles ? Car si la perte d’un bébé in utero ou à la naissance met à l’épreuve les rapports familiaux, intergénération-nels ou communautaires, il se trouve que leur présence n’est pas sans poser question. Sont-ils des êtres comme les autres ? Accèdent-ils au statut de personne ? Leur corps est-il pris en charge selon des rituels prescrits ? Ont-ils tout simplement une visibilité ou une reconnaissance sociale au-delà du cercle des proches ?

Participants à la table ronde :
– Gaëlle Clavandier, sociologue, Université Jean Monnet, CMW.
– Vincent Gourdon, historien, directeur de recherche, CNRS.
– Dominique Memmi, politiste, directrice de recherche, CNRS.
– François Michaud Nérard, Directeur général, Services Funéraires Ville de Paris.
– Guillaume Rousset, juriste, Université Lyon 3.
– Valérie Souffron, anthropologue, Université Paris 1.
– Représentant association Parents endeuillés.

Vendredi 12 juin 2015
Session 3 > Enregistrements, statistiques et état civil
Présidence : Catherine ROLLET, historienne, démographe, professeur émérite, Université Versailles- Saint-Quentin-en-Yvelines.

Session 4 > Gestion des restes, présentation et trajet des corps
Présidence : Isabelle SEGUY, Historienne et démographe,
chargée de recherches, INED

Plus d’informations à l’adresse suivante : www.printemps.uvsq.fr

No comments so far.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Website Field Is Optional