Qui sommes-nous ?

« Une fleur, une vie » est un évènement public et artistique destiné aux personnes touchées de près ou de loin par la perte d’un tout-petit pendant la grossesse ou autour de la naissance. Il a lieu un samedi du mois de mai chaque année depuis 2013, à Paris.

Parents, grands-parents, frères, sœurs ou amis viennent poser une fleur pour honorer l’existence de ceux dont la courte vie a laissé des traces. Un bouquet immense et coloré se crée au fil la journée. Ateliers artistiques, groupes de paroles, panneau de prénoms, films, spectacles… un mouvement de création dans un cadre convivial et bienveillant permet de se sentir moins seul et d’avancer, à son rythme, sur son chemin de deuil.

« Une fleur, une vie » est organisé et animé par un collectif d’associations qui accompagnent des parents ayant vécu un deuil périnatal, et par de nombreux bénévoles. À travers cette journée, le collectif souhaite aider les parents et leurs proches, sensibiliser le grand public à un deuil particulier souvent mal connu et mal reconnu, et soutenir les associations membres qui proposent un travail précieux tout au long de l’année à travers la France.


Agapa2

Agapa

à Paris (75) – Site internet

Créée en 1994, l’association AGAPA propose un accueil, une écoute et un accompagnement à des personnes exprimant des souffrances liées à la perte d’un enfant à la naissance ou à une grossesse qui n’a pu être menée à terme, quelle qu’en soit la raison : interruptions spontanées, médicales ou volontaires. AGAPA est présent à Paris, en Ile de France et en province.

mpgaziello

 

Marie-Pierre Gaziello
01 40 45 06 36

ESNPE

L’enfant Sans Nom

à Thiers (63) – Site internet

L’enfant sans nom – parents endeuillés a été fondé en 2000 pour faire changer la loi régissant l’inscription à l’état civil des enfants nés morts avant 6 mois de gestation. Elle soutient dans leur deuil des parents dont le bébé est mort pendant la grossesse ou autour de l’accouchement, sensibilise l’opinion publique à ce deuil particulier et propose un espace d’expression pour briser le silence d’un tabou.

Sophie Helmlinger

 

Sophie Helmlinger
06 52 07 06 21


Naitreetvivre

Naître et Vivre

à Paris (75) – Site internet

Naître et Vivre est une association créée en 1981,  mobilisée autour du décès d’un tout petit en cours de grossesse au moment de l’accouchement et jusqu’aux premières années de celui-ci.
Ses objectifs, sont de rassembler les parents endeuillés et leur famille, les accompagner et les soutenir durant tout leur parcours de deuil et le temps nécessaire. Informer et former le public et tous les professionnels concernés. Favoriser la recherche médicale pour l’étude et la prévention de la mort inattendue du nourrisson.

Myriam Morinay

 

Myriam Morinay
06 61 36 93 52

Spama

SPAMA

à Lille (59) – Site internet

Créée en 2006, l’association Soins Palliatifs et Accompagnement en Maternité s’est donnée une double finalité : elle participe à la réflexion des soignants pour développer la démarche palliative en maternité et réanimation néonatale dans le cadre des poursuites de grossesse, de l’extrême prématurité, des situations difficiles à la naissance ou en néonatalogie. Elle accompagne surtout les parents confrontés à la fin de vie potentielle de leur bébé et dans la traversée de leur deuil.

imézerac

 

Isabelle de Mézerac
06 87 26 59 31


emartineau

ELISABETH MARTINEAU

Coordinatrice & Attachée de Presse
Une Fleur, Une Vie

06 09 32 03 58
elisabeth.martineau@unefleurunevie.org

iboule

ISABELLE BOULÉ

Responsable commandes & réservations
Une Fleur, Une Vie

01 40 45 06 36
dons@unefleurunevie.org

aryziger

ANNE RYZIGER

Coordination des bénévoles
Une Fleur, Une Vie

06 80 84 99 00
benevoles@unefleurunevie.org


mmorinay

MYRIAM MORINAY

Responsable relations associatives
Une Fleur, Une Vie

06 61 36 93 52
contact@naitre-et-vivre.org

jpbret

JEAN-PIERRE BRET

Homme à tout faire (structures, etc.)
Une Fleur, Une Vie

Envoyer un e-mail

gbret

GUILLAUME BRET

Photographe
Une Fleur, Une Vie

obret

OLIVIER BRET

Webmaster
Une Fleur, Une Vie

Site internet


Pourquoi ce projet ?

Pour permettre à des personnes ayant perdu un bébé autour de la naissance, de poser un geste symbolique en mémoire de leur enfant décédé, de vivre une journée dans un élan de créativité et sous le signe de la rencontre, de se sentir moins seul sur son chemin de deuil et découvrir les aides possibles.

 

Les associations du collectif « Une fleur, une vie » ont constaté :

• La difficulté pour les associations de deuil périnatal de se faire connaître auprès des parents endeuillés, des lacunes au niveau de la communication ;

• La difficulté à sensibiliser le grand public au sujet du deuil périnatal. La mort étant un sujet tabou dans notre société contemporaine, nous constatons que la mort d’un bébé l’est encore plus ;

• Un manque d’argent pour initier de nouveaux projets voire assumer le fonctionnement au quotidien des associations.

Le projet « Une fleur, une vie » tente de remédier à ces difficultés car :

• Il propose un évènement créatif et riche en symbolique : un bouquet se crée au fil d’une journée de printemps. Les parents posent une fleur en mémoire de leur enfant décédé. Ils rencontrent d’autres parents endeuillés et découvrent les associations et aides existantes. Des spectacles vivants permettent d’aborder un sujet difficile de manière sensible ;

• Il permet aux associations et aux professionnels concernés par le deuil périnatal de communiquer sur leur travail ;

• Il s’agit d’une manifestation publique ouverte à tous qui aurait ses chances d’attirer l’attention du public et des médias et donc, parler plus ouvertement du deuil périnatal ;

• Il permet aux participants, qu’ils viennent sur place ou non, d’aider financièrement les associations de deuil périnatal.